Terminus Genève Aéroport

Imprimer

transports publics genevois; genève aéroport; mobilité durable;Nouvelles lignes, emplacements dédié aux bagages, titres de transports gratuits: les initiatives se multiplient...   

Grand utilisateur des transports publics, je réfléchis constamment à la possibilité d’améliorer « l’expérience » de nos clients. Cet état d’esprit habite aussi la majeure partie de mes collaborateurs. Il est, par exemple, à l’origine de la création récente d’un emplacement dédié aux bagages volumineux dans certains de nos véhicules. Je m’empresse tout de suite de le préciser, je n’en suis pas à l’origine. Je suis donc d’autant plus à l’aise pour en saluer la création.

Ainsi, tous les trolleybus à double articulation en activité sur la ligne 10 sont équipés depuis quelques mois d’espaces destinés à accueillir des valises. Une signalétique spécifique en français et en anglais permet d’identifier ces endroits dans chaque véhicule sur cette ligne chargée qui relie Genève à son aéroport.

L’initiative n’est pas anecdotique. Elle est même la bienvenue quand on sait que Genève Aéroport encourage justement ses passagers à utiliser des moyens de transports durables. Le récent lancement d’un service de bus matinal gratuit est venu poursuivre cet effort.

Six nouvelles lignes d’Aérobus sont désormais proposées aux clients et aux collaborateurs de Genève Aéroport. Numérotées de A1 à A6, elles desservent gratuitement de 3h00 à 6h00 du matin plusieurs communes et quartiers tels que Carouge, Onex, Meyrin, Ferney-Voltaire, Plainpalais et les Pâquis. Financées par Genève Aéroport, elles permettent de rejoindre les infrastructures aéroportuaires avant même la mise en service de notre propre réseau.

Dans l’autre sens, les passagers qui atterrissent chaque jour à Genève Aéroport peuvent bénéficier à leur arrivée d’un titre de transport gratuit d’une durée de 80 minutes. Au cours de l’année passée, plus d’un million de billets ont été ainsi distribués aux voyageurs. Ce qui représente près de 6% du nombre total de passagers que Genève Aéroport a accueilli en 2018, soit 17'677'045 personnes.

Ces différentes initiatives montrent que les tpg offrent plusieurs possibilités de se rendre à l’aéroport en évitant toute préoccupation liée à la recherche d’une place de parking. C’est probablement le meilleur chemin pour s’envoler l’esprit libre.

Denis Berdoz, directeur général des tpg

Les commentaires sont fermés.