Genève

  • Mobilité durable : un choix pragmatique pour l’économie privée

    Imprimer

    développement durable; genève; transports; mobilité; entreprisesFavoriser l’activité physique, réduire le stress, diminuer la pollution, baisser les nuisances, simplifier la gestion du stationnement : les avantages pour les entreprises d’un plan de mobilité sont multiples

    Lire la suite

  • Vers des transports 100% électriques

    Imprimer

    Aux Transports publics genevois (tpg), nous réfléchissons de manière concrète à la transition énergétique. Nous ambitionnons l’exploitation d’un réseau 100% durable à long terme, grâce à une électrification toujours plus importante de notre offre. développement durable; genève; transports; mobilité; tosa; trans

    Lire la suite

  • A l’écoute des « tendances lourdes » : la multimodalité

    Imprimer

    transports publics genevois; mobilité; multimodalité; zengo

    L’adjectif « multimodal » a fait son apparition il y a environ dix ans dans les dictionnaires. Cela représente le temps qu’il aura fallu à notre société pour appréhender ce terme et adopter cette nouvelle manière d’envisager ses déplacements.

    La multimodalité s’impose en effet, petit à petit, comme la norme. Elle correspond à la possibilité d’utiliser différents modes de transport entre deux lieux déterminés. Transports publics, taxi, voiture de location, véhicule en libre-service, marche, vélo, co-voiturage sont désormais des alternatives à la seule voiture privée.

    On se rend au travail en tram grâce au réseau des Transports publics genevois (tpg). On fait ses courses à pied. On utilise son vélo pour ses loisirs. On va au spectacle en taxi. On recourt ponctuellement à une voiture de location ou en libre-service pour déménager un meuble ou aller en campagne. Telles sont les habitudes d’aujourd’hui.

    Le concept n’est pas totalement nouveau. La Confédération se référait déjà, il y a quelques années, à la mobilité combinée, soit à l’utilisation consécutive de plusieurs moyens de transports. Ce qui a ouvert la voie à une avancée radicale et donc à l’avènement de la multimodalité, c’est le développement de la numérisation.

    La numérisation a permis la mise en commun de l’information relative aux différents modes de transport. Conjointement, l’essor des zones urbaines a amené les gens à repenser leurs déplacements. Alors que le développement durable les a sensibilisés plus que jamais à leur impact environnemental. Attentifs à ces « tendances lourdes », les tpg ont commencé à réfléchir à la « mobilité comme un service », le MAAS (pour « mobility as a service ») comme disent les initiés.

    C’est le principe de l’abonnement multimodal zenGo lancé au début du mois de février, avec nos homologues lausannois, dans le cadre d’un projet pilote. On fusionne l’information multimodale et on centralise les outils de billettique au sein d’une seule plateforme informatique. Le client bénéficie alors d’une application qui lui permet de planifier ses trajets en fonction de ses modes de transports préférés et des conditions du moment : transports publics, taxis, véhicules en libre-service et voitures de location à Genève.

    L’offre est flexible. Les prestations varient en fonction des besoins des clients. Quand on observe le rapport que les jeunes entretiennent avec la voiture, cette approche fait tout son sens. Les moins de 30 ans ne sont pas seulement moins dépendants de l’automobile, ils expriment l’envie de se déplacer sans voiture. De là à souscrire à un abonnement multimodal, il n’y a qu’un pas que les tpg entendent bien accompagner.

    Denis Berdoz, directeur général des tpg